Le Millésime 2001

Un bon millésime pour le nouveau millénaire

Conditions climatiques de l’année et cycle végétatif

Etiquette Millésime 2001Le repos hivernal de la vigne s’est déroulé dans des conditions très clémentes. Les premiers signes du débourrement de la vigne ont été précoces mais les frimas du mois d’avril, accompagnés de gelées dans les vignobles les plus exposés, ont ralenti le développement végétatif.

A partir du mois de mai, le printemps a connu de belles périodes ensoleillées. Les premières fleurs sont apparues dès le début de juin. Cette précocité a été ralentie en raison d’un rafraîchissement des températures en début de floraison. L’ étalement de la fleur sur une quinzaine de jours a eu pour conséquence une hétérogénéité du processus de maturation qui a perduré jusqu’aux vendanges.

Le potentiel naturel de production a incité de nombreux viticulteurs à couper des grappes (vendanges en vert ) afin d’améliorer le potentiel qualitatif de la future récolte.

Maturation des raisins et vendanges

Après un mois de juillet frais et pluvieux, l’été s’est véritablement déclaré au mois d’août avec des chaleurs parfois caniculaires et un ensoleillement élevé. De violents orages de pluies ou de grêle ont provoqué localement des dégâts importants dans les vignes.

La maturation s’est effectuée dans de bonnes conditions et un bon état sanitaire a pu être préservé.

En raison d’un rafraîchissement et de faibles précipitations début septembre, il aura fallu toute la vigilance et le discernement des vignerons pour choisir la meilleure date de récolte prenant en compte la diversité de la maturité, l’état sanitaire des raisins et les conditions climatiques du moment profitant de belles journées sèches et ensoleillées.

La recherche de la maturité optimum a entraîné un étalement des vendanges.

La maturité a été variable, avec une richesse en sucres moyenne à très bonne, de bon niveaux d’acidité et des teneurs en polyphénols variables dans les vins rouges.

La récolte est estimée a 1,5 million d’hectolitres, légèrement en deçà des millésimes 2000.

Vinifications et caractères des vins

Les vinifications ont été longues et régulières pour les vins blancs , plus techniques pour les vins rouges pour extraire le meilleur potentiel en matières colorantes et en tanins. A la mi-novembre, les vins blancs sont bien équilibrés avec une bonne concentration et un fruité bien développé mis en valeur par une acidité soutenue. Ils sont francs et fins.

Les vins rouges présentent des couleurs vives et de bonne intensité. Leur structure est bien affirmée grâce à des tannins fermes et un bon niveau d’acidité. Ils sont charnus et leur fruité est agréable et expressif.

 

Millesimes

2001
2002
2004
2005